Coupe de France #3 à Chamberet : retour des bonnes sensations

Après une journée de reconnaissance pluvieuse et donc boueuse le samedi, le doute était encore important pour le choix des pneus le lendemain. Une météo incertaine pour le dimanche, et un terrain qui sèche assez vite nous a poussé à attendre le dernier moment pour choisir. Préférant jouer la sécurité, j’ai finalement opté pour les pneus boues, un choix qui s’est avéré payant pour le premier tour.

Au coup de sifflet, un coureur ratte sa pédale et me déstabilise, ce qui me fait perdre déjà 20 place en à peine 5 mètres. J’ai donc essayé de réagir rapidement pour vite recoller au top 10. Je parviens à atteindre cet objectif en un tour, puis à revenir à 15 secondes du 2ème dans le second tour. Mais je paie mon effort important, je me retrouve donc à devoir gérer mon effort pour ne pas tout perdre. La fin de course a été difficile, mais très content de terminer 8ème après un mois de galère.

© www.velovert.com

Cap sur les coupes du monde avec la première épreuve en République Tchèque le 21 mai à Nove Mesto Na Morave.

Thomas GRIOT