Début de saison espagnol !

Après un hiver compliqué suite à une nouvelle fracture de la clavicule, j’ai décidé de reprendre les compétitions en Espagne, pour la désormais traditionnelle course UCI Hors-Class de Banyoles. Avec un niveau physique incertain, j’ai tout de même souhaité enchaîné avec une seconde course le week-end suivant à Chelva, toujours en Espagne.

Banyoles : un sentiment d’inachevé

Retour à la compétition dimanche 24 février sur la Copa Catalana Internacional BTT Biking Point de Banyoles, avec une startlist proche de celle d’une coupe du monde.

Après une nouvelle fracture de la clavicule fin novembre, je suis remonté sur un VTTpour la première fois 5 jours avant la course, ce qui ne me permettais pas d’être aussi à l’aise que je devais l’être dans les portions sinueuses et les passages techniques. Et cela s’est confirmé dans l’avant dernier tour de la course avec une chute, qui est venue mettre un terme à ma course alors que je roulais dans le top 20.

Déçu d’entamer la saison ainsi, mais je ne souhaitais prendre aucuns risques concernant mon épaule toujours fragile. Néanmoins, j’ai pu effectuer mes premiers tours de roues sous les couleurs Massi, et apprécier le professionnalisme du staff, très impliqué pour nous mettre dans les meilleures conditions, ce qui me permettra de retrouver rapidement mon meilleur niveau.


© Copa Catalana Internacional BTT

Chelva : une course motivante et rassurante

Après une erreur de positionnement au départ, je réalise une course régulière sur un circuit assez technique, ce qui m’a permis de remonter des places régulièrement tout au long de la course pour décrocher la 7ème place de cette course le dimanche 3 mars à Chelva, pour ce deuxième week end de course. Je suis content de retrouver un peu plus d’aisance dans les parties techniques après une semaine de stage VTT à L’Escala (Espagne). Il reste encore du travail pour être à 100%, mais c’est en bonne voie pour la suite de la saison.


© Image Hunters Photography
Thomas GRIOT