Coupe du monde Albstadt

Pour cette première manche de la coupe du monde 2019, direction l’Allemagne, à Albstadt, sur un circuit réputé pour sa difficulté physique avec deux longues montées et un dénivelé important.

Cette année, la météo a joué les troubles fêtes. Avec un ciel menaçant lorsque nous étions sur la ligne de départ, une pluie diluvienne s’est abattue sur le circuit après 10 minutes de course. Mais c’est lorsqu’il a cessé de pleuvoir peu avant la mi-course que les choses se sont compliquées. Le terrain a légèrement « séché », faisant alors apparaître une boue plus épaisse et donc beaucoup plus glissante, provoquant de nombreuses chutes, comme j’en ferais l’expérience dans l’avant-dernier tour.

Après un départ en 79ème position, je remonte dès le premier tour. Petit à petit, je me rapproche de mon objectif de top 30 pour cette première épreuve de coupe du monde, mais je commettrais quelques petites erreurs dans les 3 derniers tours qui ne me permettront pas de me classer aussi bien que je l’espérais. Je termine 35ème au final, ni satisfait, ni déçu de ma course, en me projetant déjà sur le week-end prochain avec la deuxième manche de la coupe du monde en République Tchèque, à Nove Mesto Na Morave.


© Velo Vert
Thomas GRIOT